MON AGGLO MA MÉDIATHÈQUE

Derniers avis des lecteurs

  • Le château de Hurle / Diana Wynes Jones |

    Le château de Hurle / Diana Wynes Jones Jones, Diana Wynne. Auteur

    Êtes-vous fan des histoires où la magie règne en maître et/ou des films de Miyazaki? 5/5 Si oui, ce livre est fait pour vous! «Le château ... Voir plus Si oui, ce livre est fait pour vous! «Le château de Hurle» est un livre réconfortant et divertissant grâce à des scènes comiques et une intrigue «absorbante». Attention, dès que vous commencerez à le lire, vous ne pourrez plus vous arrêter!Remarque: Pour ceux qui ont vu le film, ne pensez surtout pas que ce sera la même histoire! En effet, l’intrigue principale y est mais le déroulement de l’histoire est différent de celui du film (on retrouve tout de même certaines scènes authentiques à l’œuvre originale). Voir moins Rosemary lit - Le 28 février 2021 à 20:11
    Lou ! : Sonata / Julien Neel |

    Lou ! : Sonata / Julien Neel Neel, Julien. Auteur. Illustrateur

    Amie pleine de vie! 3/5 Dans cette saison 2 (BD), Julien Neel vous fera découvrir ou vous rappellera les débuts en tant qu’étudiant. J’apprécie la créati... Voir plus Dans cette saison 2 (BD), Julien Neel vous fera découvrir ou vous rappellera les débuts en tant qu’étudiant. J’apprécie la créativité et l’originalité de cette héroïne qui caractérisent parfaitement les jeunes d’aujourd’hui, avec ses questions philosophiques sur son avenir. En lisant cette BD, vous allez considérer Lou comme une amie. Une amie qui permettra de redonner le sourire aux étudiants pendant cette crise sanitaire. Voir moins Rosemary lit - Le 28 février 2021 à 19:59
    Un bref instant de splendeur / Ocean Vuong |

    Un bref instant de splendeur / Ocean Vuong Vuong, Ocean

    Un bref instant de splendeur - Ocean VUONG - traduit par Marguerite Capelle - Gallimard Du Monde Entier 5/5 Dès les premières lignes, le livre se place hors des normes : celui qui prend la parole donne à son récit la forme d’une lettre qu’il adresse à sa mèr... Voir plus Dès les premières lignes, le livre se place hors des normes : celui qui prend la parole donne à son récit la forme d’une lettre qu’il adresse à sa mère alors même qu’il sait très bien que cette femme est analphabète : « Chère maman, j’écris pour me rapprocher de toi, même si chaque mot sur la page m’éloigne davantage de l’endroit où tu es ». Cette apparente contradiction porte en elle-même toute l’essence du livre : écrire pour se rapprocher de la mère, c’est annoncer que les choses qui vont être écrites, dites, veulent renforcer la complicité avec elle, en dévoilant des aspects et des moments de la vie dont mère et fils n’ont jamais parlé ; mais l’énoncé de la démarche, le « j’écris », qui n’est pas « je t’écris », porte déjà le regard vers un lectorat plus large dont nous sommes, nous les lecteurs de ce livre. Et nous voilà, lorsque nous ouvrons ce livre, en partance pour le gigantesque voyage d’une vie qui porte en elle de manière définitive et indélébile la guerre qui lui a valu de naître. « Je ne savais pas que la guerre était toujours en toi, ni même qu’il y en avait eu une de guerre, et qu’une fois que ça pénètre en vous, ça ne vous quitte jamais. » C’est dans la vie de Lan, la grand’mère du narrateur, que la guerre a fait irruption, dans son Vietnam natal auquel l’Amérique avait déclaré la guerre. Tout a commencé avec ce coup de foudre, un soir dans un bar, avec Paul, le soldat américain. La suite serait un déroulé banal : un vrai amour, le mariage, la petite fille qui naît. Sauf que Paul repart en Amérique, que la guerre est une violence sans fin, et que le jeune homme qui écrit à sa mère vit dans le Connecticut, avec une mère et une grand’mère pour lesquelles le seul lien avec le Vietnam reste cette langue maternelle qui ne meurt jamais mais que la guerre a coupé : « parler vietnamien, c’est parler en guerre ». Ce livre est une aventure du déracinement. Par petites touches, sur le mode du « Je me souviens », se redessine le parcours de Lan, de Rose sa fille et de ce garçon qui ne se désigne que par le surnom de « Littel dog ». Entre autobiographie et journal intime, la « lettre » retrouve la généalogie, dévoile les coins cachés de la vie de chacun, aborde sans voile les sujets intimes que sont la violence conjugale que subit Rose ou l’homosexualité du narrateur. Un paysage dans lequel la violence extrême, déclarée ou sournoise, n’a d’égale que la tendresse sans borne que partagent les êtres. Une histoire lourde de malheur mais tellement riche de tous ces instants de « splendeur », comme annonce le titre. Ocean Vuong dit « avoir tout mis dans ce livre ». « Je porte ma propre vie. Je la jette devant moi jusqu’au moment où ce que j’ai laissé derrière moi devient exactement ce vers quoi je cours ». L’adresse au lecteur, qu’il soit la mère ou une autre personne, place le récit au-delà de tout risque de narcissisme ou de nombrilisme, même lorsqu’il s’agit de décrire une scène d’amour ou de drame personnel. La jouissance est dite avec les mots qui portent la violence toujours latente dans une société où même le plaisir n’est pas donné sans une part de souffrance. Le lecteur, lui ou elle, est embarqué par une écriture somptueuse (donnée avec maestria par une traduction exceptionnelle) dans laquelle le choix des mots et le soin de l’architecture des phrases transposent la lecture bien au-delà du récit. Ce talent, Ocean Vuong dit le devoir à l’écriture poétique qui lui a donné « les briques » de sa pâte personnelle. C’est elle, l’écriture qui a sauvé le narrateur du danger de la désespérance. C’est elle l’écriture, qui envole la narration, disant si bien combien le talent de l’artiste, ici celui qui écrit, est une merveilleuse lunette pour mieux voir le monde. Pour rencontrer Ocean Vuong avec La Maison de la Poésie https://youtu.be/vyLWAIbZJbU Voir moins igolène - Le 26 février 2021 à 13:50
    Les Abysses / Rivers Solomon |

    Les Abysses / Rivers Solomon Solomon, Rivers (1989-....). Auteur

    Plongée dans l'Histoire 3/5 Réécrire l'Histoire afro-américaine sous le prisme de la littérature de l'imaginaire, c'est le défi qu'a relevé Rivers Solomon dans ce roman. En imagi... Voir plus Réécrire l'Histoire afro-américaine sous le prisme de la littérature de l'imaginaire, c'est le défi qu'a relevé Rivers Solomon dans ce roman. En imaginant un autre destin aux esclaves noires qui étaient jetées par dessus bord lorsqu'elles étaient enceintes, l'autrice donne corps à un nouveau peuple, et souligne l'importance de l'Histoire et de sa transmission. Voir moins Melle BONEF Marie - Le 24 février 2021 à 09:45
    A la vie ! / L'Homme étoilé |

    A la vie ! / L'Homme étoilé L'homme étoilé. Auteur

    Emouvant et vrai 5/5 Suivez le parcours de l'homme étoilé, infirmier en soins palliatifs, rockeur, tatoué (et tout guimauve à l'intérieur). Il accompagne nos aînés jusqu'... Voir plus Suivez le parcours de l'homme étoilé, infirmier en soins palliatifs, rockeur, tatoué (et tout guimauve à l'intérieur). Il accompagne nos aînés jusqu'au bout, avec pour devise : "Faute de pouvoir ajouter des jours à la vie, on ajoute de la vie aux jours". Pleine de tendresse, cette BD dessine le portrait d'une dizaine de patients et raconte un bout de leur histoire aux côtés de l'infirmier : tantôt touchantes, tristes, ou drôles, ces histoires sauront vous émouvoir. Voir moins Melle BONEF Marie - Le 24 février 2021 à 09:38
    Amanda et les amis imaginaires / A. F. Harrold |

    Amanda et les amis imaginaires / A. F. Harrold Harrold, A. F. (1975-....). Auteur

    Une ode à l’imagination ! 4/5 Au début, je trouvais l’histoire trop triste pour un livre jeunesse mais, après quelques pages, elle est parf... Voir plus Au début, je trouvais l’histoire trop triste pour un livre jeunesse mais, après quelques pages, elle est parfaitement destinée autant aux enfants de 8 ans qu’aux adultes passionnés par la littérature jeunesse. Un magnifique livre illustré prouvant que l’imagination d’un enfant n’est pas une «maladie» et que c’est une normalité, même un besoin vital. Voir moins Rosemary lit - Le 12 février 2021 à 17:12
    Le plongeon / scénario Séverine Vidal |

    Le plongeon / scénario Séverine Vidal Vidal, Séverine (1969-....). Auteur

    Le Plongeon de Séverine Vidal 5/5 un grand plongeon à la fois pour l'héroïne de cette BD et pour nous. Une BD touchante, empreinte d'une infinie tristesse et d'une joie de vivre commun... Voir plus un grand plongeon à la fois pour l'héroïne de cette BD et pour nous. Une BD touchante, empreinte d'une infinie tristesse et d'une joie de vivre communicative. Yvonne, Son nez à la retroussette et sa silhouette confortable. Sa clairvoyance aussi. Quitter une vie alerte de son plein gré pour aller vers un EHPAD. Un album aux dessins dynamiques, des textes à l'humour toujours présent avec un éclairage que l'on aimerait être celui qui, dans ce contexte, illuminerait nos fins de vie. Voir moins Véronique H. - Le 30 janvier 2021 à 11:55
    Liv Maria / Julia Kerninon |

    Liv Maria / Julia Kerninon Kerninon, Julia ((1987- )). Auteur

    Une femme libre ? 4/5 Voilà un très beau roman qui comblera les amateurs de portrait de femme subtil. Julia Kerninon pose un regard singulier sur l'intime et le banal du qu... Voir plus Voilà un très beau roman qui comblera les amateurs de portrait de femme subtil. Julia Kerninon pose un regard singulier sur l'intime et le banal du quotidien pour en extraire toute la complexité de la vie d'une femme, de la naissance à sa quarantaine. Avec un remarquable art de la concision et de l'ellipse temporelle, elle dit à merveille comment une femme peut endosser différentes identités au cours d'une vie, comment ces facettes se superposent pour cohabiter, parfois avec une certaine sérénité, parfois dans l'antagonisme. Voir moins Lucie - Le 16 janvier 2021 à 14:51
    Mapuche / auteur Caryl Férey |

    Mapuche / auteur Caryl Férey Férey, Caryl (1967-....). Auteur

    Mapuche 5/5 Rubens et Naja, victimes de la dictature argentine, vont mener une enquête sur les bourreaux, dans laquelle ils uniront leur force, leur violence et ... Voir plus Rubens et Naja, victimes de la dictature argentine, vont mener une enquête sur les bourreaux, dans laquelle ils uniront leur force, leur violence et leur coeur. Roman passionnant retraçant un tragique épisode de l'histoire contemporaine et des compromissions d'états. Voir moins M. DRAY Christian - Le 27 décembre 2020 à 01:44
    Chambres noires : nouvelles / Karine Giebel |

    Chambres noires : nouvelles / Karine Giebel Giebel, Karine (1971-....). Auteur

    "A la vie à la mort" 4/5 Noir, c'est le plus souvent très noir. Karine Giebel peut martyriser, torturer, assassiner sans pitié ("le vieux fusil"), Faire montre d'une très gra... Voir plus Noir, c'est le plus souvent très noir. Karine Giebel peut martyriser, torturer, assassiner sans pitié ("le vieux fusil"), Faire montre d'une très grande sensibilité avec le quotidien de cette femme de ménage harassée qui multiplie les taches sans pouvoir s'en sortir '(l'armée des ombres"). De douceur pour cette adorable vieille dame dans un EHPAD ("au revoir les enfants") Bref de beaux portraits de petites gens, croqués d'un style épuré aussi simple qu'efficace. Un vrai bon moment de lecture. Les recueils de nouvelles sont si rares... Voir moins M. CHAUVEAU-BELLIEU Jean-Loup - Le 16 décembre 2020 à 16:31